chakras

Les chakras sont des centres d’énergie. Ils sont aussi associés à un cheminement de découverte de soi.

Mulâdhâra

Situé à la base de la colonne vertébrale, c’est le chakra racine.

Il est relié à l’élément Terre, à la matière. Il représente l’enracinement dans la vie incarnée, les racines, le fondement sur lequel l’incarnation prend appui. Il correspond au monde conscient et à la germination.

 

 

Svâdhishthâna

C’est le chakra sacré, il est situé au niveau du bas-ventre.

Il est relié à l’élément Eau. Il représente l’inconscient, l’eau purificatrice du baptême et les dons médiumniques. Dans les mondes inconscients sont enfouies des émotions profondes, les mémoires personnelles et collectives qui sont symbolisées par le monstre sous-marin. Le chakra racine est un symbole de renaissance et de destruction.

 

Manipûra

Situé au niveau du nombril, il est associé à l’élément Feu.

C’est là où se concentre le feu de la passions et des désirs. L’énergie émotionnelle est à l’état libre, c’est une énergie de création ou de volonté et de pouvoir. Il représente l’inflation du moi, la soumission à autrui et tous les élans affectifs et émotionnels.

 

 

Anâhata

C’est le chakra cardiaque, il est associé à l’élément Air.

Il est situé au-dessus du diaphragme et représente le souffle de l’esprit, le raisonnement, la réflexion. Il symbolise l’entrée dans le cheminement vers l’individuation et le travail sur soi. C’est la prise de distance vis à vis de soi, les premiers questionnements qui mènent à la connaissance de soi, le chemin vers l’amour et la connaissance.

 

Vishuddha

C’est le chakra laryngé, il est relié à l’élément Ether.

C’est le monde des valeurs abstraites, de la conscience de soi et de l’autre, de la communication et de la parole. Il représente l’ouverture sur les mondes spirituels, sur les symboles et vers la transcendance

 

 

Âjñâ

C’est le chakra frontal, il représente la conscience de la totalité.

On l’associe à l’union mystique avec Dieu, à l’oeil qui voit. Dans Ajna, le moi disparaît dans le Soi.

 

 

 

Sahasrâra

C’est le chakra coronal, il est associé à la conscience cosmique.

C’est la porte d’entrée des énergies du ciel, la conquête de l’immortalité. C’est le monde suprapersonnel qui n’a de sens que dans une connexion avec mulâdhâra.

 

 

« Tant que la vie personnelle n’est pas accomplie, le processus de la dimension suprapersonnelle de la psyché ne peut être engagé » (Jung)

 

Les commentaires sont fermés.