RELAXATION

Le mot relaxation vient du latin relaxare qui signifie desserrer, relâcher. Relaxer signifiait aussi remettre en liberté, libérer, acquitter ou pardonner. A notre époque la relaxation est principalement un ensemble de techniques utilisées pour se détendre physiquement et psychologiquement, pour apaiser les tensions.
La relaxation est aussi un mode de vie, un état d’esprit, car l’emploi de techniques ne règle pas en quelques minutes des heures ou des années d’un mode de vie inadéquat.
Se relaxer, c’est aussi savoir s’écouter, vivre en accord avec son corps et son psychisme, apprendre à s’accueillir dans notre totalité.

La relaxation est un état de non-faire, de non-action, y compris lorsqu’elle s’accompagne de mouvements corporels. Le non-faire est associé aux philosophies ou spiritualités orientales, on y apprend que la présence à soi se trouve dans une absence totale de volonté. Il ne s’agit pas d’une passivité, d’un renoncement, mais au contraire d’un total engagement envers soi qui mène au détachement.

L’attention au corps et aux sensations du corps s’apprend par la pratique. Nous n’avons pas tous la même capacité à être à l’écoute du corps, c’est donc plus ou moins facile d’entrer en relaxation. Les résistances viennent d’abord du mental, des croyances qui génèrent des peurs, de l’envie de tout contrôler et de tout maîtriser. La simple envie d’essayer de se relaxer ouvre déjà une porte et permet de se laisser peu à peu aller à vivre et à être, sans intervenir.

 

Les commentaires sont fermés.