sophrologie

La sophrologie a été élaborée dans les années 60 par Alfonso Caycedo. Il s’est inspiré des approches philosophiques et corporelles orientales et les a adaptées au mode de vie et à la compréhension des occidentaux. Cette « science de la conscience » a ses sources en Inde avec le Hatha Yoga ou au Japon avec le Zen.

La sophrologie permet de développer le schéma corporel en mettant l’accent sur la perception des différentes sensations ressenties. Elle permet de se réconcilier avec les émotions et avec l’intuition et de libérer les tensions physiques et psychiques. Elle favorise l’ancrage en soi-même et vise au développement de la conscience de l’ici et maintenant et permet de transcender les limites de la personnalité consciente.

La séance de sophrologie commence par la sophronisation. C’est une relaxation de la totalité du corps qui s’effectue debout, assis ou allongé. La sophronisation permet de passer de la conscience de veille ordinaire à un état de conscience sophronique pendant lequel les barrières mentales s’affaiblissent.

Dans cet état de conscience modifié, une série de mouvements est effectuée, puis suivie d’un moment d’attention aux sensations du corps. La série de mouvement peut être suivie ou remplacée par la visualisation d’une situation positive.

La séance se termine par la désophronisation : le retour à un niveau de vigilance adapté à la reprise des activités.

 

Les commentaires sont fermés.